Les tirailleurs

d'hier et d'aujourd'hui

et leurs frères d'armes

4e régiment de zouaves


Héritier du régiment de zouaves de la garde impériale, créé par décret du 23 décembre 1854 et fait prisonnier le 28 octobre 1870 à Metz, le 4e régiment de zouaves est créé le même jour à Paris par transformation du régiment de marche de zouaves formé à Saint-Cloud dans la première quinzaine de septembre, avec les zouaves de la garde restés au dépôt et des détachements de renforts des autres régiments de zouaves.

Le 1er novembre 1940, le 4e RZ est transformé en 4e RMZT, à trois bataillons dont deux de tirailleurs. Il conserve le drapeau et les traditions du 4e RZ.

Le 1er janvier 1944, le régiment reprend son appellation de 4e RZ. Le 16 février 1944, il perd son 2e bataillon qui passe à la demi-brigade de zouaves portés sous l'appellation de 4e bataillon de zouaves porté (BZP). Ce bataillon devient le 3e BZP, le 1er avril 1944. Le 4e RZ est reconstitué le même jour à trois bataillons avec l'arrivée d'un bataillon du 3e RZ dissous.

Peu après l'indépendance de la Tunisie, le régiment est transformé en 4e bataillon de zouaves, qui rejoint l'Algérie en août 1958. Ce bataillon est dissous en septembre 1962.

 

Filiation

Au déclenchement de la 1re guerre mondiale, le 4e RZ met sur pied un régiment de marche et participe à la constitution de trois autres.

  • Le 4e régiment de marche de zouaves de la 38e DI (3e, 4e, 5e et 11e bataillons), qui reformera après la guerre le 4e RZ.
  • Le 1er bataillon au sein du régiment de marche de zouaves de la 3e brigade du Maroc, qui deviendra le 9e RMZ.
  • Le 2e bataillon au sein du régiment mixte de zouaves et tirailleurs (isolé), qui deviendra le 2e RMZT puis le 13e RMT.
  • Le 6e bataillon au sein du régiment de marche du 1er zouaves de la 45e DI, qui deviendra le 3e RMZT.

En février et en avril 1915, le régiment met successivement sur pied deux bataillons au profit des 1er et 2e régiment de marche d'Afrique partant en Orient.

Drapeau

Drapeau 4e RZ

Inscriptions

SEBASTOPOL 1854-1855 ; MAGENTA 1859 ; SOLFERINO 1859 ; LA MARNE-L'YSER 1914 ; VERDUN 1916 ; LA MALMAISON 1917 ; NOYON-L'OISE 1918 ; SOISSONNAIS 1918 ; ROYAN 1945

Décorations

  • Croix de la Légion d'Honneur en 1919
  • Croix de guerre 1914-1918 avec 7 palmes et 1 étoile de vermeil
  • Croix de guerre 1939-1945 avec 2 palmes
  • Médaille d'or de la ville de Milan en 1909
décorations 4e RZ

Fourragère

Aux couleurs du ruban de la Légion d'Honneur avec deux olives :

  • olive inférieure : partie supérieure aux couleurs de la Légion d'Honneur et partie inférieure aux couleurs de la Croix de Guerre 1914-1918
  • olive supérieure : aux couleurs de la Croix de Guerre 1939-1945

Fourragère LH et CG

Chefs de corps

Garnisons

Campagnes