Les tirailleurs

d'hier et d'aujourd'hui

Le 22e RMTA est constitué à l'armée d'Orient, le 1er juillet 1919, avec les trois bataillons du 14e RMTA, venus de France.

Il devient le 22e RTA, régiment autonome, le 1er octobre 1920 au Levant où, le 1er novembre 1920, il reçoit les trois bataillons du 2e RMTA dissous et devient ainsi l'héritier de ce glorieux régiment de marche.

Rapatrié en métropole en janvier 1922, il est engagé dans les opérations au Maroc en 1925-1926.

De retour en métropole, il est dissous en 1940 après la campagne de France.

A la fin de l'année 1940, Il est recréé au Levant par transformation du 2e RTA et participe à la campagne de Syrie en 1941.

Il est rapatrié en Algérie à l'issue de la campagne et il est dissous en 1942.

En février 1949, un bataillon est constitué et envoyé en Indochine. Le régiment est recréé en Algérie en 1954 et envoyé en Indochine.

A son retour d'Indochine en 1955, il tient garnison à Verdun, puis à Amiens & Beauvais où, le 1er juillet 1964, il devient le 51e RIM.

De 1955 à 1961, deux de ses bataillons sont engagés en Algérie.

Filiation

Drapeau

Drapeau 22e RTA

Inscriptions

CHAMPAGNE 1915 ; VERDUN 1916 ; L'AISNE 1917 ; PICARDIE 1918 ; LEVANT 1920 ; MAROC 1925-1926

Le dernier drapeau du régiment, devenu 22e régiment de tirailleurs (RT) le 1er novembre 1958, a conservé la mention géographique "algériens".

Les quatre premières inscriptions le sont au titre de l'héritage du 2e RMTA.

Décorations

  • Croix de la Légion d'Honneur (au titre de l'héritage du 2e RMTA)
  • Croix de guerre 1914-1918 avec 6 palmes (au titre de l'héritage du 2e RMTA)
décorations 4e RMZT

Fourragère

Aux couleurs de la Légion d'Honneur

(au titre de l’héritage du 2e RMTA)

Fourragère LH

Chefs de corps

Garnisons

Campagnes